Logo pour impression Programmes de recherche

Programmes de recherche

Des commandes et des conventions signées avec l'ESPE de Lyon et l'Ifé (Institut français de l'éducation), ont permis à Enfance, Art et Langages d'étudier par vagues successives diverses facettes du Programme de Résidences d'Artistes en Maternelle (PRAEM).

Voici présentées les thématiques retenues par les différentes phases d'études, de 2004-2005, 2006-2008, 2009-2011 ; ainsi que la nouvelle convention de recherche 2012-2014.


2012-2014

Le dispositif original de résidence d'artiste en maternelle fait, depuis 2005, l'objet de recherches par une équipe d'enseignants et de chercheurs de l'Institut Universitaire de Formation des Maîtres de Lyon. Leurs observations, résultats et rapports ont alimenté le pilotage du programme.

A l'issue de la période 2005-2011, dans la perspective de contribuer aux réflexions nationales et internationales sur l'art à l'école, une nouvelle convention triennale 2012-2014 a été élaborée et signée par Enfance, Art et Langages par la Caisse des Écoles de Lyon, la Direction des Services Départementaux de l'Éducation Nationale du Rhône, l'Institut Français de l'Éducation, l'ESPE École interne de l'Université Claude Bernard Lyon1, et l'équipe d'accueil Éducation, Culture et Politique de l'Université Lumière Lyon 2.

Ces parties souhaitent :
  •  poursuivre le travail d'observation des rĂ©sidences lyonnaises ;
  • le confronter Ă  d'autres expĂ©riences et engager plus largement des travaux de recherches sur l'Ă©ducation artistique et culturelle ;
  • promouvoir d'une part, des espaces de ressources partagĂ©es capitalisant et mutualisant les expĂ©riences fortes d'artistes Ă  l'Ă©cole et fĂ©dĂ©rer d'autre part, un rĂ©seau des initiatives en France et Ă  l'Ă©tranger ;
  • susciter les conditions d'un dialogue entre chercheurs et partenaires, et programmer des rencontres scientifiques pour accroĂ®tre les synergies et le potentiel mobilisĂ©.
  • formaliser Ă  partir des recherches effectuĂ©es, des recommandations et des analyses pour contribuer au repĂ©rage et Ă  la construction des pratiques facilitatrices, Ă  l'Ă©laboration des Ă©ducations artistiques et culturelles, et aider Ă  la dĂ©cision dans le champ des politiques publiques de l'Ă©ducation et de la culture.


2009-2011

La période 2009-2011 retient trois thèmes de recherche :

  •  AccĂ©der Ă  la manière dont les anciens Ă©lèves, c'est Ă  dire ceux qui ont participĂ© aux programmes EAL depuis 2002 et dont les plus âgĂ©s ont 12 ans en 2008, les ont intĂ©grĂ©s ou non dans leurs parcours scolaires et dans le rapport qu'ils entretiennent avec l'art et la culture. 
  • Approfondir la rĂ©flexion sur le positionnement des ATSEM dans le dispositif de rĂ©sidence.
  •  Nourrir une interrogation sur les pratiques crĂ©atives des artistes, Ă  travers la nature du rapport entre ce qu'ils font dans l'Ă©cole et ce qu'ils font en dehors.


2006-2008

Cette phase de la recherche s'est attachée plus particulièrement à :
  • Rendre explicite les savoirs de mĂ©tier mis en oeuvre par les acteurs et actrices (enseignant(e)s, artistes et ATSEM qui ont participĂ© aux rĂ©sidences, mais aussi celles et ceux qui vont  y participer dans les annĂ©es Ă  venir). Observer les effets des collaborations sur les compĂ©tences et les identitĂ©s professionnelles de tous.


2004-2005

Partant de l'hypothèse que placer l'art au coeur des apprentissages favorise l'acquisition des apprentissages fondamentaux dans tous les domaines de compétences de l'école maternelle, la recherche vise à interroger les effets du programme d'éducation artistique sur :
  • Les apprentissages sociaux, cognitifs et procĂ©duraux des Ă©lèves,

  • Les pratiques professionnelles des enseignants,

  • Les relations Ă©coles/familles,

  • La pratique de l'artiste.