Logo pour impression Résidences d'artistes

Res. Pierre Laurent aux Anémones

 Résidences d'artistes en maternelle

Depuis 2003, trente-et-une écoles maternelles publiques à Lyon ont accueilli chacune un ou plusieurs artistes en leurs murs pour des résidences longues de deux, trois voire quatre années.

Plus d'un millier d'enfants chaque année scolaire, entrent dans ce dispositif original.

PRAEM : Programme de Résidences d'Artistes en Écoles Maternelles

En quoi consiste la résidence ?

L'artiste est plasticien, sculpteur, installateur, musicien, circassien, danseur, ou chorégraphe...

Il installe peu à peu son univers d'objets, de couleurs, d'images dans l'école. Les classes, la cour, les couloirs, les escaliers, la BCD, partout s'illustre cette présence au travers des pratiques et des apprentissages des enfants !

Il conduit une histoire et des ateliers. Il décompose ou recompose un monde patiemment partagé et méthodiquement élaborée avec les enseignants de l'école, les ATSEM, les conseillers pédagogiques tout(e)s chevilles ouvrières d'une longue concertation.


 Dans l'école et dans la ville

Écouter, percevoir, comprendre, ressentir, dire, toucher, humer, regarder... Les élèves conduits par l'artiste et l'enseignant explorent leur société, la nôtre. A l'abri de l'école ou dans l'effervescence de la ville, ils s'y construisent, dans la découverte des livres, des images, de tableaux, des musées, des maisons, des rues, du bâti, de l'histoire, des théâtres, des spectacles, des métiers d'art, des espaces d'exposition, des bibliothèques, des galeries, des jardins, des fleuves, du Rhône et de la Saône...

L'appui et les ressources des musées lyonnais, des salles de spectacle et des écoles d'enseignement supérieur nourrissent la résidence d'artiste.


 La résidence d'artiste en école maternelle
c'est aussi la dynamique d'un projet d'adultes.


La collaboration entre une école, ses personnels et un artiste est une expérience forte et originale qui, dans la durée telle que le permet le PRAEM, connait des enthousiasmes, des découvertes, des satisfactions mais aussi la nécessité de ne jamais interrompre le dialogue.

La diversité, nous le savons bien, est à la fois une richesse et une difficulté.
Chacun, différent, est investi d'un rôle, sans cesse renouvelé par les interactions.